26 grande rue
37370 Neuvy le Roi

Tel :
02 47 48 32 70

Etablissement vétérinaire
 Le Pennant Bleu
La diarrhée du veau nouveau-né
La diarrhée du veau ou Gastro-Entérite Néonatale (GENN) est une des causes majeures de mortalité chez le veau nouveau-né. Contagieuse, des mesures de précautions sanitaires s’imposent.
Symptômes devant vous alerter
 

  • Etat général du veau :
    arrière-train souillé, abattement, anorexie, décubitus, paralysie, température, déshydratation  (pli de peau, oeil creux, réflexe de succion),

  • Diarrhée :
    consistance, couleur, odeur, présence de sang, de glaires.


Mesures sanitaires de prévention
Soins aux mères :  
avant vêlage : alimentation équilibrée, complémentation en vitamines et minéraux, traitement antiparasitaire, vaccination préventive,  
après vêlage : hygiène et propreté de la mamelle. 

 
Hygiène du vêlage :
si possible organiser une case de vêlage avec un paillage suffisant avec nettoyage entre deux vêlages, veiller à un maximum de propreté lors des interventions (lavage des mains, ports de gants jetables, vêtements spécifiques ...). 

 
Hygiène du logement :
éviter une densité trop importante de veaux, les loger en cases individuelles si possible. 
 

Contrôle de la prise colostrale du veau :
 
 
Il faut administrer un colostrum :  

- en quantité suffisante : environ 10 à 12% du poids du veau. 

- rapidement après la naissance du veau : répartir le colostrum en deux repas, le premier dans les deux heures qui suivent la naissance, le deuxième environ 6 h après.

- de qualité suffisante : la densité minimale mesurée à l’aide d’un colostromètre (pèse-colostrum) est de 1,055 soit une concentration en anticorps de 50g/l. 

Constituer une banque de colostrum de qualité (adaptée à votre élevage - colostrum issu de vos propres mères), ou utiliser des sachets de colostrum en complément si besoin. 
 

Isolement des premiers malades en case d’infirmerie. Les soins aux malades seront effectués en dernier.  


Hygiène
des bottes, des mains et du matériel utilisé pour les soins. 
Traitements pouvant être mis en œuvre
 
En cas de diarrhée bénigne ou ponctuelle, à savoir 1 ou 2 veaux atteints, sans altération de l’état général et conformément aux protocoles de soins rédigés lors du bilan sanitaire d’élevage (BSE), effectué annuellement avec votre vétérinaire. 
 
  • arrêt de l’alimentation lactée maternelle (transition alimentaire éventuelle), 

  • utilisation de sachets réhydratants,
     
  • antibiotique par voie orale pendant 3 jours,
     
  • antibiothérapie par voie générale si nécessaire,

  • apport d'immunoglobulines spécifiques. 


Critères d'alerte devant déclencher l'appel du vétérinaire
  • Pas de réponse au traitement sous 24h, 

  • Aggravation des symptômes, persistance d'une anorexie, 

  • Déshydratation nécessitant une perfusion intraveineuse, 

  • Rechute, 

  • Apparition de nouveaux cas similaires en 24-48h (plus de 3 veaux atteints), 

  • Mortalité d’un veau, 

  • Echec des mesures de prophylaxie mises en place. 
 
Les diarrhées peuvent être d’origine alimentaire, virale, bactérienne ou parasitaire.

Des prélèvements et analyses de selles peuvent être nécessaires afin d’établir un diagnostic précis de la situation sanitaire de votre élevage et de son évolution, notamment en cas d’échecs thérapeutiques, de récidives ou de multiplicité des cas.

Ces analyses peuvent être effectuées par un laboratoire spécialisé (laboratoire départemental) ou par des tests rapides disponibles dans notre structure. 

N’hésitez pas à nous solliciter.