26 grande rue
37370 Neuvy le Roi

Tel :
02 47 48 32 70

Etablissement vétérinaire
 Le Pennant Bleu
L'ovariectomie de la chienne
L'ovariectomie est une méthode de contraception définitive. Elle consiste en l’ablation chirurgicale des ovaires et influe sur le comportement de la chienne. 

Cette intervention chirurgicale n’est ni complexe ni dangereuse, mais elle comporte un risque anesthésique. 
N'oubliez pas d'apporter le carnet de santé de votre animal à chaque visite !
Cette fiche présente le protocole classique de l'ovariectomie de la chienne en bonne santé et les modalités retenues dans notre Etablissement de Soins Vétérinaires du Pennant Bleu. N’hésitez pas à nous demander plus de conseils. 

Pourquoi stériliser ?
L’ablation des ovaires supprime la production de progestérone, l'hormone femelle. L’ovariectomie évite donc les désagréments liés aux chaleurs tels que les pertes de sang, le changement de comportement de la chienne et des chiens du voisinage.  

Elle a un rôle préventif vis à vis des maladies hormonodépendantes, comme les kystes ovariens par exemple. 

Certaines chiennes ont tendance à faire des lactations de pseudogestation dites "grossesses nerveuses" : elles se comportent alors comme si elles attendaient des petits et peuvent secréter du lait. Ce trouble peut se répéter chez certaines femelles après chaque période de chaleurs. Ces pseudogestations augmentent le risque d’apparition de tumeurs mammaires. L’ovariectomie réduit ainsi significativement le risque de pseudogestations et d’apparition de tumeurs mammaires. 
Elle limite aussi les affections de l’utérus comme la métrite ou le pyomètre. 
 
L’ovariectomie a un caractère définitif, votre chienne ne pourra plus se reproduire. 
Aspects législatifs  :
Vente de chiots : à partir de 2016, la réglementation relative à la vente des chiots évolue vers plus de déclarations et d'encadrement. Seule leur cession à titre gratuit reste facilitée. 

Chiens "dangereux" :
La loi de janvier 1999 impose la stérilisation des chiens de première catégorie, leur reproduction étant interdite. En cas de contrôle, le maître du chien doit pouvoir présenter un certificat de stérilisation. 
Quand stériliser ?
Nous vous proposons de réaliser la stérilisation de la jeune chienne avant l'apparition des premières chaleurs autour de 6 mois. Cet âge n'est qu'une indication qui sera modulée par exemple avec le développement corporel de votre chienne, sa race ou son mode de vie. 
 
Les effets de l'opération seront plus visibles, notamment au niveau du comportement, si celle-ci est effectuée avant la puberté. 

Pour les chiennes plus âgées, n’hésitez pas à demander conseil lors d'une consultation préopératoire qui permettra au vétérinaire d'évaluer l'intérêt de la chirurgie et le risque anesthésique associé. 
En pratique au Pennant Bleu
Le matin de l’opération, dès 8h15, l'ASV accueille votre chienne, vérifie votre dossier client (coordonnées, nom de votre animal…) et vous donne un rendez-vous pour la sortie en fin d'après-midi. Vous pouvez si vous le souhaitez prendre des nouvelles par téléphone en fin de matinée à partir de 11h30. 
 
Votre chienne doit être à jeun : depuis la veille au soir, elle pourra boire un peu d'eau, mais ne devra pas être nourrie. 
 
La chirurgie se déroule sous anesthésie générale et dans la mesure du possible dès le début de matinée. Le réveil se poursuit sous la surveillance des vétérinaires et des ASV de la structure. Les soins spécifiques sont apportés et un protocole de gestion de la douleur est mis en place.
Déroulement de la chirurgie :
Nous pratiquons 2 techniques différentes d'ovariectomie.

Soit l'incision cutanée est unique sur la ligne blanche (incision de quelques centimètres dépendant de la taille de l'animal), au niveau de l'ombilic et entre les mamelles.

Soit les 2 incisions sont réalisées à gauche et à droite sur le flanc en arrière de la dernière côte. 

 
Le choix de l'une ou l'autre des techniques est envisagé avec vous. Si il y a un risque connu d'infection de l'uterus ou de gestation, par exemple, l'incision sur la ligne blanche sera privilégiée au cas où l'intervention évoluerait vers une hysterectomie (ablation de l'utérus).  
Une fois l'abord de la cavité abdominale réalisé, les techniques se rejoignent.

Les ligatures sont posées de part et d'autre des ovaires. Puis les ovaires sont extraits de leur environnement (poche protectrice).  
Les tissus sont ensuite refermés par des points résorbables sur les couches musculaires. Une dernière suture de la peau est enfin réalisée. La cicatrisation de la plaie dure environ une dizaine de jours. 
Le post-opératoire
Votre jeune chienne récupérera très vite de cette intervention. Vous pouvez cependant trouver votre animal fatigué, ce qui est normal sur 24-48h. Pour prendre toutes les précautions, nous vous fournissons un carcan afin d'éviter que votre chienne n’abîme la plaie par léchage ou grattage. 
 
La reprise de l'alimentation doit être progressive. Le soir même de l'intervention, ne proposez qu'une petite ration (environ 1/3 du volume habituel). Pas d'affolement si votre chienne refuse de se nourrir, elle reprendra une alimentation quasi normale, le lendemain ou le surlendemain. 
 
Par défaut, nous prévoyons de nous revoir environ 10 jours après l'intervention pour le retrait des points cutanés. N'hésitez pas à nous recontacter plus tôt en cas de questions, d’inquiétude ou pour renouveler un pansement souillé. 

Les conséquences sur l'alimentation
L’ovariectomie génère un changement hormonal qui peut avoir une incidence sur son poids. Une activité physique suffisante et une alimentation adaptée permettront de maîtriser une éventuelle prise de poids. N’hésitez pas à demander conseil à notre équipe.