26 grande rue
37370 Neuvy le Roi

Tel :
02 47 48 32 70

Etablissement vétérinaire
 Le Pennant Bleu
Renversement de matrice chez la vache
Ce vocable désigne une anomalie grave du déroulement de la mise-bas chez les bovins : après l'expulsion du veau (dans des circonstances normales ou non), l'animal continue à présenter des contractions importantes pouvant aller jusqu'à l'expulsion de la matrice elle-même. La matrice désigne alors l'ensemble du tractus génital femelle (vagin, uterus, cornes uterines et ovaires). 
 
Cette situation doit être considérée comme grave par l'éleveur (enjeu vital). Elle nécessite une intervention rapide pour remettre en place les structures. Les complications sont de plusieurs ordre : traumatiques, infectieuses ou hémorragiques. 
 
Cf schéma anatomique 
cf photo ? 
 
 
Ce renversement de matrice est observé également chez les brebis, chèvres ou même les juments, à une fréquence beaucoup plus réduite. 
 

Mesures sakkkknitaires de prévention
Symptômes devant vous alerter
Soins aux mères :  
avant vêlage : alimentation équilibrée, complémentation en vitamines et minéraux, traitement antiparasitaire, vaccination préventive,  
après vêlage : hygiène et propreté de la mamelle. 

 
Hygiène du vêlage :
si possible organiser une case de vêlage avec un paillage suffisant avec nettoyage entre deux vêlages, veiller à un maximum de propreté lors des interventions (lavage des mains, ports de gants jetables, vêtements spécifiques ...). 

 
Hygiène du logement :
éviter une densité trop importante de veaux, les loger en cases individuelles si possible. 
 

Contrôle de la prise colostrale du veau :
 
 
Il faut administrer un colostrum :  

- en quantité suffisante : environ 10 à 12% du poids du veau. 

- rapidement après la naissance du veau : répartir le colostrum en deux repas, le premier dans les deux heures qui suivent la naissance, le deuxième environ 6 h après.

- de qualité suffisante : la densité minimale mesurée à l’aide d’un colostromètre (pèse-colostrum) est de 1,055 soit une concentration en anticorps de 50g/l. 

Constituer une banque de colostrum de qualité (adaptée à votre élebage - colostrum issu de vos propres mères), ou utiliser des sachets de colostrum en complément si besoin. 
 

Isolement des premiers malades en case d’infirmerie. Les soins aux malades seront effectués en dernier.  


Hygiène
des bottes, des mains et du matériel utilisé pour les soins. 
Traitements pouvant être mis en œuvre
 
En cas de diarrhée bénigne ou ponctuelle, à savoir 1 ou 2 veaux atteints, sans altération de l’état général et conformément aux protocoles de soins rédigés lors du bilan sanitaire d’élevage (BSE), effectué annuellement avec votre vétérinaire. 
 
  • arrêt de l’alimentation lactée maternelle (transition alimentaire éventuelle), 

  • utilisation de sachets réhydratants,
     
  • antibiotique par voie orale pendant 3 jours,
     
  • antibiothérapie par voie générale si nécessaire,

  • apport d'immunoglobulines spécifiques; 


lkklk 
jhkjhkezr